Qui suis-je ?

You are here: Home / Qui suis-je ?

Sa principale caractéristique…..
est l’utilisation du « test musculaire », qui établit un dialogue avec le système de la personne . Ainsi, elle permet d’identifier nos émotions actuelles, certains fonctionnements et croyances. En libérant ces blocages, la libre circulation de l’énergie dans le corps est restaurée. En enlevant le stress lié à des événements du passé, des nouveaux choix et perspectives s’ouvrent à la personne.

La kinésiologie

La kinésiologie est une méthode d’accompagnement de la personne holistique càd corps , émotions, énergie, mental.  Elle vise à rétablir l’équilibre et à aider la personne à retrouver son bien-être mental et émotionnel et son plein potentiel.

Elle propose des outils et des méthodes qui passent par le corps. Elle s’appuie sur des mécanismes naturels d’auto-guérison que possèdent le cerveau émotionnel et le corps physique.

L’expression populaire « les bras m’en tombent » quand on apprend une mauvaise nouvelle, illustre bien le principe du test musculaire.

Le test musculaire…..
consiste à mettre un muscle sous contraction, s’il y a un stress physique ou émotionnel, le muscle lâche. En général, les kinésiologues testent le deltoïde en appuyant sur le bras. Si tout va bien (aucun stress), le bras tient.

Plusieurs méthodes de la kinésiologie spécialisée ont vu le jour.

Les principales sont la santé par le toucher, la kinésiologie éducative « Brain Gym » et la kinésiologie dite émotionnelle « 3 en 1 concept ».


On se soigne toujours de l’intérieur. Lorsque nous avons pris l’habitude de nous tourner régulièrement vers le calme intérieur, nous n’avons plus besoin de tomber malade pour enfin prêter attention à notre moi profond.

Shakti Gawain

Au cours de notre vie, nous vivons tous des moments de bonheur intenses comme une naissance, un mariage, une réussite à un examen. Mais nous passons également par des moments très difficiles comme la perte d’un être proche, un accident de voiture, la maladie, la perte d’un emploi, un divorce,….Tous ces évènements s’empilent et font dans certains cas échos l’un à l’autre. Par exemple, Mme X perd son père à 8 ans. Plus tard, elle divorce à 30 ans. A 45ans, elle perd sa maman. Au moment de la perte de sa maman, elle vit une grande dépression et ne comprend pas ce qui lui arrive. Elle perd tout contrôle sur son corps et ses émotions. Elle n’arrive pas à faire le deuil de sa maman. Cette dernière séparation fait échos aux autres séparations (divorce et deuil) … c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Lorsque nous ressentons de la peur, par exemple, notre rythme cardiaque s’accélère, notre digestion se ralentit et le sang se dirige vers nos extrémités pour prendre la fuite ou attaquer. Nos surrénales secrètent la cortisone et l’adrénaline. Toutes nos réserves de sucres sont libérées dans le sang. Notre corps se prépare pour sa « SURVIE ». C’est notre cerveau émotionnel « limbique » qui commande ces réactions physiologiques en chaine.

Ce processus est à peu près le même pour toutes les autres émotions. Chaque émotion va s’exprimer d’une certaine manière au niveau du corps. La colère va s’exprimer pour certaines personnes par  « un nœud au niveau de la gorge ou de l’estomac ».

Généralement notre cerveau émotionnel nous envoie quelques signaux d’alarme à travers le corps. Ils vont se manifester par des maladies du stress comme l’’hypertension artérielle, le mal de dos, le diabète, les allergies, les migraines. Et puis quand nous nous obstinons à ne pas écouter nos émotions et notre état intérieur, ces petits problèmes de santé vont se multiplier, et petit à petit, évoluer vers un épuisement du corps.  A nous d’écouter les mots « maux » de notre corps  et aller chercher de l’aide chez un thérapeute, si besoin.

Des recherches sur le cerveau ont montré  que quand nous ressentons de la peur, notre néocortex (notre libre arbitre, celui de la pensée, du langage et de la raison) se déconnecte, s’éteint alors que le cerveau émotionnel « limbique » s’allume.

Nous ne pouvons plus raisonner et les émotions prennent alors le contrôle sur nos pensées et nos décisions.

 

Nous avons vu précédemment que le cerveau émotionnel et le corps sont reliés. Ainsi nous pouvons libérer le cerveau émotionnel de certains traumatismes et soigner nos blessures émotionnelles à partir du corps.

En plus de la parole et de la prise de conscience, la kinésiologie utilise des méthodes qui passent par le corps. Ainsi pour libérer certaines émotions, plusieurs techniques sont utilisées comme :

  • Le massage des points réflexes dans le corps (des points d’acupressure, lymphatiques et vasculaires).
  • Des mouvements (avec les yeux, du cross crawl, étirement,…).
  • La visualisation et l’ancrage des nouveaux schémas et comportements.

La principale tâche de la kinésiologie est de « reprogrammer » le cerveau émotionnel de telle sorte que nous ne prenons plus des décisions en lien avec le passé mais avec les données du présent. Prenons l’exemple d’une jeune femme qui a eu une rupture avec un homme moustachu. Dans le futur, elle fuira tous les hommes moustachus car son inconscient a associé moustache avec un homme non fiable.